Parution du n°14 de la revue incertain regard le 24 mai 2017

 

Véronique Forensi, maire-adjointe à la culture

Dans la mémoire de chacun résonne quelques mots de poésie, les poèmes sont dans notre tête dès notre plus jeune âge comme ces mots de Verlaine

« Il pleure dans mon cœur
Comme il pleut sur la ville ;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon cœur ? »

… Nous les apprenions et les récitions en classe,

La poésie est notre petite musique de vie et cette revue numérique s’attache à continuer de vous chantonner ces mots qui bercent notre quotidien.

Un poète averti* nous a fait le don de cette revue en 2015 et depuis nous nous attachons avec le comité de rédaction issu de nos chantiers d’écriture de porter la poésie et les mots à vos regards.

A chaque numéro, les propositions sont de plus en plus nombreuses, le choix est parfois difficile.

A vous chers auteurs, à vous chers lecteurs, sachez que nous persévérons pour vous offrir à chaque parution, un contenu, qui nous plait à croire, vous apportera la satisfaction d’attendre avec impatience le prochain numéro…

« Et d’avoir tous ces mots

Qui bougent dans la tête,

De choisir les moins beaux

Pour leur faire un peu fête,

D’avoir senti la vie

Hâtive et mal aimée,

De l’avoir enfermée

Dans cette poésie. »

Extrait « Hommage à la vie » de Jules Supervielle

* Hervé Martin

 

 

 

Le 14e numéro de la revue numérique incertain regard, éditée depuis novembre 2015 par la municipalité d’Achères,  a paru mercredi 24 mai 2017.

Ce nouveau numéro vous propose, entre autres, de la poésie, de la prose, un entretien avec la poète Ariane Dreyfus et deux poèmes inédits, ainsi qu’une entrée dans l’univers de la photographe Sophie Patry.

A découvrir dans la rubrique La revue en ligne 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *