ARESKI Olivier

 

Olivier Areski

 

Tag Und Nacht

 

Taches de nuits et de nacre

Tisons éteints comme des flaques

Les bas noirs des femmes

aux si longues jambes

s’éparpillent sur les trottoirs

s’unissent en de larges sourires.

 

 

Nacht Und Tag

 

Taches de nuits et de nacre

Que tu ramasses derrière leurs épaules

En fuite sur le pavé de marbre blanc

Que tu saisis.

Taches d’oubli

étendues sur leurs bras

qui parsemaient leurs vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *