FOURETS Patrick

incertain regard – N° 16 – Eté 2018

L’œil regardait Caïn

Partage

Un pain de réconfort,
un potage
chaleur
instants forts

pourtant

maquillée en sourires, l’inquiétude.
Le voyageur sans billet

d’accueil

entend le tocsin
Son pas réveille
La rumeur
sombre
des âmes murées dans la crainte et

les a priori
prisons de la

conscience

 

Quand la buse s’envole

jours de foire
odeurs humides de paille. Sonnaille
de glas – les veaux sont promis à l’abattoir – brouhaha de patois
pache du maquignon – top de l’accord

les verres s’entrechoquent
au bistrot de la Pierre levée
rendez-vous des cuistres – bélitres – busards
contempteurs, fumeurs de Gitane maïs

accoudé au zinc
un paltoquet matois
converse avec une virago –
rencontre de hasard

sur le plateau des sucs
aux roches phonolitiques
le foin est en grange. Saison du
peigne sur la myrtille.

Temps de la courate
pour galants à sabots. Le souffle de
la burle danse leurs épousailles
au son du violoneux et du joueur de vielle

Lou tems an bien changeats