FOURETS Patrick

incertain regard – N°15 – Novembre 2017

Festival d’été 2017

Le rideau rouge – porte en fer
Sa clé – brigadier
Tour dans la serrure
Ren  dez-  vous

Scène 1

Au théâtre de verdure
La féline guette sous la haie côté jardin
Quand j’apparais – d’un bond – Elle s’en va
Tourne-bouler
Dans son repaire de terre
Levant ici
Là quelques poussières
Plus tard, sous la
Pergola assis dans un fauteuil en rotin
Je brosserai son poil
Du plat de la main

Scène 2

Chaleur blanche
Silence immobile
Le vent est en vacances
Tu avances
Docile
L e n t    m o u v e m e n t
Pour venir frotter ta tête contre ma joue
Mes doigts
Jouent dans l’épais de ton poil.
Tu ronronnes sur mes genoux
L’ordinaire estival
Un dimanche

Scène 3

Ton horloge est à l’heure
A l’heur de la distraction
De la conjugaison de plaisir
A l’indicatif présent
Ton retard ?
Un rongeur de passage
Au jardin
Au réveil de ton instinct
Le temps de feuler comme une bête sauvage
Infidélité à nos usages
Felis silvestris catus
Ta chasse est une gageure, un hiatus
Un jeu d’humeur

Scène 4

Habitude
Tu miaules depuis l’étage
Invitation au boudoir
Appel du soir
Je raconte et tu écoutes
Enfant à Paris
Boulevard des Batignolles
Ma tourterelle rieuse.
La cage, sa porte ouverte
Dès mon retour de l’école
Elle roucoule, se pose sur mon épaule
Tu ronronnes les yeux mi-clos
Quiétude, l’air est chaud
Ta patte posée sur mon bras
Tu me retiens auprès de toi