PIETTE Eric

incertain regard – N°13 – novembre 2016

Carte blanche à Hervé Martin

Eric Piette

une roulette russe

vous n’entendiez pas le son
du barillet tournant sur lui-même
chargé d’une seule balle bien
caressée, enlacée, par les paumes
juste avant de la faire pénétrer

à l’endroit où elle devait être
à l’endroit qui comble le vide

au travers du barillet ce révolver
noir au métal doux

je marche vers le haut de Bruxelles
je pleure

le son du barillet
le salon familial

ce qui n’aura jamais lieu
ce qui a eu lieu

l’impasse
et ce son qui ne me quitte pas

je réchauffais le révolver froid
ce métal de mes propres mains
après l’avoir sorti de son linceul
de chiffon

le chien en arrière
lentement
le canon
doucement

il fallait choisir
il faut encore choisir

en pleine concentration
en pleine dilatation

l’espace et le temps unis
hors tout ce qui est humain
au plus près de l’humain pourtant

il n’y avait ni question
ni réponse

pleurer encore

mais vous n’entendiez
ni pleurs ni murmures
et les cris conviaient vos surdités
intérieures

lorsque j’ai choisi
en sueur
une chance sur six

ou

cinq chances sur six

j’ai choisi de vivre les vies
auxquelles je ne m’attendais pas