ROSELLINI Faustina

 

Rescapées de l’amas enchevêtré

Des arbres foudroyés.

Ramures, vous tendez vos bras noircis

Tragiques

Contre le bleu d’un ciel baroque,

Suave,

A faire douter l’adversité.

 

                                                      ♦

 

                   Nourris soudain d’air et de soleil

                   Les jeunes châtaigniers du sous-bois

                   Qui poussent vigoureux au milieu des squelettes

                   D’arbres déracinés,

                   Ne savent pas que, fruits du hasard et du vent,

                   Ils doivent aux dégâts de la tempête

                   D’être.

 

Faustina Rosellini publie ici pour la première fois.

 

Ces textes sont d’abord parus sur www.incertainregard.fr, site créé par le poète Hervé Martin en 2002. Ce site contient les écrits parus dans la revue de 1997 à 2015.
La municipalité devient l’éditrice d’incertain regard en 2015, avec une nouvelle adresse : www.incertainregard.com
Les textes ont été reproduits à l’identique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *